En vue des municipales de 2014, le Parti Communiste du Val d’Oise laissera les militants des sections décider ville par ville d’appeler au rassemblement ou pas.

« Il n’y a pas de ligne générale ». Jean-Michel Ruiz, secrétaire départemental du PCF 95, évoque les prochaines municipales de 2014 et le mode de désignation des candidats. « Les communistes voteront par municipalité », explique le chef de file du PCF 95. Ainsi, les militants locaux pourront décider de se rassembler ou non avec d’autres formations politiques. « Le rassemblement sera plus ou moins large selon les villes, allant du PCF au PS, en passant par tous les partis du Front de Gauche », précise Jean-Michel Ruiz. Un seul mot d’ordre, « lutter contre la politique d’austérité du gouvernement ». Toutes les sections auront ainsi décidé d’ici « octobre ou novembre » de leur positionnement. « A eux de voit avec qui ils peuvent construire », insiste-t-il, précisant que le Parti Communiste sera présent sur un maximum de villes.

Pour les candidats, il faudra encore attendre selon le PCF : « Les positions des sections est plus important que les hommes et les femmes ». Jean-Michel Ruiz précise cependant que les « chefs de file » seront désignés en même temps, sans qu’ils soient forcement tête de liste. Seule certitude, les maires sortants, comme Pierre Barros à Fosses ou Dominique Lesparre à Bezons, défendront leur bilan.