Cie Hubert Jappelle

C’est dans L’étranger qu’on trouve le récit du fait divers devant servir d’argument au Malentendu.

Il s’agit de deux femmes, la mère et la fille, tenant une auberge dans une contrée lugubre d’Europe de l’Est. Cette auberge isolée ne semble fréquentée que par de rares voyageurs solitaires qui s’y font assassiner.
Un voyageur se présente. C’est le fils de la maison de retour après vingt ans d’absence. Curieusement, sa mère ne le reconnaît pas, et, chose tout aussi curieuse il ne se fait pas reconnaître. Il joue à l’étranger et semble presque s’en amuser. Il ignore y risquer sa vie, risquer de la perdre au sens propre comme au sens figuré.
Mais cette histoire tragique ne se déroule pas dans l’ordre de la réalité quotidienne. Il s’agit d’une métaphore.
Il y a bien du suspens, et savamment mené par l’auteur, mais nous ne sommes pas dans le roman policier. Nous sommes au cœur de nos conflits internes, au cœur de l’angoisse humaine, là où chacun de nous est obscur à lui-même : chacun, chacune est fils ou fille d’une mère, d’un père.

Mise en scène et scénographie : Hubert Jappelle
Avec : Cécile Dubois , Hélène Guichard, Anne Guillard Lichtle, Chritophe Hardy, Philippe Kieffer
Lumières : Nicolas Jappelle
Costumes : Nadia Léon
Régie : Pierre-Emile Soulié
Construction : Adrien Alessandrini, Eric Capuano

A partir de 14 ans
Durée : 1h30
Réservations au 01.30.37.01.11 ou billetterie@theatredelusine.net