Après deux jours de grève, les facteurs d’Eaubonne ont repris le travail, tout comme ceux de Saint-Gratien.

Ils ont notamment obtenu le une prime de délocalisation sans conditions et l’embauche d’un CDD en remplacement d’un congé maternité. Si ces conditions ne sont pas complètement satisfaisantes pour les agents, ils ont tout de même décidé de réintégrer leur poste.