Depuis 10 ans Lefevre (maire UMP de Garges) s’est occupé des murs et pas des gens, il est temps de s’occuper des Gargeois”, déclare Hussein Mokhtari. Candidat à l’investiture PS, le conseiller général met en avant son “investissement sur la ville” et ses “résultats électoraux” pour convaincre les militants socialistes de Garges.

La candidature de Hussein Mokhtari n’est pas une surprise. Au lendemain de sa défaite en 2008, provoquée par une division de la gauche, cet enfant de Garges a ouvert une permanence. “Je reçois 50 familles tous les samedis. Je suis présent toute l’année sur la ville. On peut venir me voir sans rendez-vous, de 8h30 à 16h30. Depuis le début de l’année, j’ai déjà vu 1300 personnes.”

A 51 ans, Hussein Mokhtari a passé cinquante ans sur la commune. “Après avoir repris mes études et être devenu cadre à la RATP, j’aurais pu aller faire le bobo à Paris, mais Garges c’est ma ville. Ma famille y habite, mes enfants y sont nés, ma petite fille y est né il y a six mois. Garges, c’est le choix du coeur”.

La défaite aux municipales de 2008 est derrière Hussein Mokhtari. L’élu estime que 2014 sera son heure. Les résultats obtenus aux dernières élections lui donnent confiance. Il a été réélu conseiller général en 2011 face… au  maire UMP. Et Hussein Mokhtari aime à répéter qu’il a participé à la victoire de François Pupponi aux législatives. Il l’a écrit dans un tract distribué aux Gargeois début septembre. “En 2012, vous m’avez renouvelé votre confiance en me réélisant député suppléant avec plus de 68% des voix à l’occasion des Législatives”. 

Avec un tract en septembre, un comité de soutien déjà constitué… Hussein Mokhtari est clairement candidat. Mais le conseiller général situe aujourd’hui sa candidature dans le cadre du calendrier socialiste. "Je suis candidat à l’investiture du parti. Je respecte les règles du PS. Le projet que j’entends défendre, c’est la rénovation de Garges pour un mieux vivre de ses habitants”.

Pour l’heure, Hussein Mokhtari est le seul candidat PS déclaré. Dans une section où des conflits ont surgi, le conseiller général sait qu’il peut s’attendre à une candidature concurrente. Il affûte ses arguments :
 

Hussein Mokhtari candidat à l’investiture PS à… par vonews95