Cet établissement, seul institut implanté en Ile-de-France – hors celui de Paris, et nouvelle composante de l’Université de Cergy-Pontoise, accueillera dès la rentrée prochaine 80 élèves. D’ici cinq ans, ils devraient être 800 à bénéficier d’une offre de formation généraliste en sciences sociales puis professionnalisante dans les secteurs de l’international, des affaires publiques, de la communication et de l’économie-gestion.

 « Le nom Sciences Po Grand Paris (ouest) correspond à l’inscription de cet institut dans la dynamique de construction de la métropole parisienne. Son implantation en périphérie de la capitale permettra d’asseoir la filière Sciences Po au sein de territoires souvent délaissés d’Ile-de-France. Les jeunes seront mobilisés par d’ambitieux dispositifs de préparation au concours dans tout le grand ouest parisien. 40% des candidats au concours commun des IEP de région viennent déjà d’Ile-de-France : ils trouveront dans l’institut un nouveau débouché. Mais notre ambition est aussi de susciter de nouvelles candidatures pour démocratiser l’accès à ce type de formation d’excellence », explique Céline Braconnier, administratrice provisoire de Sciences Po Grand Paris (ouest) et professeur de sciences politiques à l’UCP.  
 
Le choix du logo, à la fois sobre par sa dominante noire et moderne par sa circularité, rend compte des liens forts que Sciences Po Grand Paris (ouest) entretient avec ses deux universités fondatrices. « Il s’agit pour nous de constituer des passerelles entre l’institut et les universités, qui offriront des préparations au concours et accueilleront les élèves de l’IEP dans leurs masters en 5e année. Le logo rend bien compte de cette étroite association en faisant des universités les piliers de l’institut », précise Xavier Crettiez, administrateur provisoire adjoint et professeur de science politique à l’UVSQ.
 
REVOIR L’INTERVIEW SUR LE NOUVEL IEP :
 

0609 Un nouvel institut d’études politiques en… par vonews95