Alors que la gauche peine à s’entendre en vue des municipales à Méry-sur-Oise, le Mouvement Unitaire Progressiste annonce son soutien au candidat MRC. « La candidature de Norbert-Olivier Tambo apparaît la plus naturelle », estime le MUP.

Jean-Pierre Pernot, maire de Méry-sur-Oise, rendu inéligible, de nombreux prétendant se bousculent pour tenter de récupérer son fauteuil. A gauche la candidature de Norbert-Olivier Tambo, adjoint MRC soutenu par le maire, a compliqué l’idée d’un rassemblement à gauche [voir article]. Alors que le flou persiste, le MUP a fait ainsi part de son soutien à Norbert-Olivier Tambo. « Cette ville est dirigée par une composante de la gauche, le MRC, conduite de manière unitaire depuis des années alors pourquoi remettre en cause cela alors qu’ailleurs et fort logiquement le choix est le plus souvent de se rassembler en tenant compte de cette même réalité locale », justifient les progressistes.

Et de mettre en garde les prétendants : « Ce qui est vrai à Vauréal, à Bezons et à Taverny devrait être possible à Mery-sur-Oise sauf à penser que des volontés hégémoniques, de rapports de forces artificiels où encore des ambitions personnelles pourraient l’emporter sur le bon sens ». le MUP appelle ainsi la gauche à « se rassembler au-delà des logiques d’appareils aujourd’hui rejetées par les citoyens ».