Philippe Métezeau, élu d’opposition UDI à Argenteuil, dénonce les difficultés à obtenir une salle de réunion dans le cadre de la campagne des municipales.

« Monsieur Doucet fausse le jeu pour les Municipales ». Philippe Métézeau, élu d’opposition UDI à Argenteuil se plaint des difficultés rencontrées pour les candidats souhaitant obtenir le droit d’utiliser une salle, en vue d’organise une réunion de campagne municipale. « L’accès aux salles municipales devient un cauchemar », fustige l’élu, qui précise qu’ « une délibération votée par le conseil municipal d’Argenteuil accorde bien le droit de disposer de salles municipales dans le cadre de la campagne municipale à tous les candidats ». Or, selon lui, la mairie ne joue pas le jeu : « L’astuce de monsieur Doucet est d’accorder ces salles, puisqu’il ne peut pas faire autrement quand elles sont libres, au dernier moment, ce qui compromet bien sur le succès de la réunion, annoncée tardivement au public et a la presse ».

Philippe Métézeau précise qu’il a demandé à Philippe Doucet le droit d’utiliser des locaux. « Nous attendons toujours un accord pour le mois prochain, alors que son allié et ami monsieur Mariette, pour Lutte Ouvrière peut annoncer depuis le 4 août qu’il tiendra une réunion en octobre ». Et de conclure : « De telles pratiques ne nous surprennent pas. Elles faussent le jeu et violent délibérément l’égalité de traitement des différents candidats ».