"Le transport aérien, est un des principaux pollueurs de l’air sur la planète et le trafic va doubler d’ici 2030 !", affirment les associations qui estiment que "les impacts de ce système de déplacement leurs sont cachés depuis fort longtemps". Colloque le samedi 12 octobre au Cosneil régional.
 
Ces associations, dont l’Advocnar, estiment que la contribution dutransport aérien à l’effet de serre est "importante non seulement par son bilan carbone total mais aussi par les trainées de condensation d’eau visible à l’œil et les oxydes d’azote qui sont induits à la sortie des réacteurs".
 
Les associations veulent sensibiliser les franciliens, leurs élus et les médias au fait que les impacts de ce système de déplacement leurs seraint cachés depuis fort longtemps. "Les données de consommations énergétiques et le bilan carbone de ce transport sont sortis des comptes de la nation en raison d’une directive ministérielle. Il est temps que la transparence s’installe en ce domaine."
 
Samedi 12 octobre, les associations franciliennes de protection de l’environnement et de lutte contre les nuisances aériennes organisent donc un colloque pour faire le point sur les nuisances liées au transport aérien de passagers et de fret. Il se tiendra dans l’hémicycle du conseil régional, 57 rue de Babylone – 75007 Paris, de 9 h à 14h.
 
Ce colloque sera présidé par M Pierre Serne, vice-président du Conseil Régional en charge des transports. Des spécialistes internationaux et nationaux viendront exposer l’état de leur vision du transport aérien dans les domaines du bruit, de la pollution de l’air, de l’impact sur la santé des habitants vivant sous les couloirs aériens (un quart des franciliens). Ils échangeront avec le public et proposeront des avancées concrètes pour réduire l’ensemble de ces nuisances, telle que la descente douce pour l’atterrissage afin de réduire le bruit perçu et la pollution de l’air, la réduction des vols de nuit. Ils proposeront de mettre à égalité l’ensemble des systèmes de transport afin que chacun paie le même prix son carburant.
 
"Les intervenants du colloque démontreront qu’il est possible de réduire sensiblement les nuisances aériennes, à condition que la prise de conscience et les actions politiques soient au rendez-vous", expliquent les organisateurs.
 
Inscription au colloque gratuite et obligatoire auprès d’IDFE:  idfe75@gmail.com