Jean-Pierre Barentin ne se lancera pas dans une candidature dissidente à la mairie de Taverny, après sa défaite aux primaires du parti socialiste. Pour autant, il ne rejoindra pas la liste du duo Boscavert-Temal à Taverny. « Je ne me reconnais pas dans ce ticket » explique le conseiller général du canton de Taverny.

« J’ai pu penser à monter ma liste, mais le risque de division à gauche est trop important. » Le socialiste Jean Pierre Barentin  ne se présentera pas à l’élection municipale de Taverny. Après sa défaite lors des primaires socialistes dans la ville, le conseiller général du canton de Taverny a fait le choix de terminer son mandat de premier adjoint, sans se lancer dans une candidature dissidente. « J’ai pesé le pour et le contre, et l’heure n’est pas à la division » explique-t-il.

Pour autant, Jean-Pierre Barentin n’intégrera pas la liste de Rachid Témal, vainqueur de la primaire, qui s’est rangé derrière le maire sortant Maurice Boscavert (DVG) au nom du rassemblement des forces de gauche. « Je ne me reconnais pas dans le ticket Boscavert-Temal » estime-t-il. Dans le futur, Jean-Pierre Barentin se concentrera donc sur son mandat de conseiller général. « Nous verrons comment seront désignés les candidats du parti socialiste, tempère-t-il. Mais je serai probablement à nouveau candidat. »