Dans le cadre de la Commission Consultative de l’Environnement du 17 octobre, l’association de communes pour la protection de l’environnement et la limitation des nuisances aériennes (APELNA) souhaite étendre l’arrêté De Robien qui plafonne le nombre de mouvement de 22h-6h.

Pour Yanick Paternotte, président de l’association, « il faut analyser une possible extension de cet arrêté à la plage 22h-6h et les conséquences d’un plafonnement sur ces nouvelles tranches horaires ». Autres propositions, « des trajectoires de moindre impact sonore au décollage » ainsi que le renouvellement des flottes. S’il  se félicite de la baisse du nombre de mouvements depuis un an, le maire de Sannois appelle cependant à ce que « les descentes continues ou lisses soient strictement appliquées entre 22h et 6h ».