En 2008, cette auteure-compositrice- interprète franchit le pas et sort son premier album Mansaadi, qui parle d’amour, de partage, de dialogue, de sincérité, de ce qu’elle est profondément : une femme-enfant, une femme-garçonne, une mère de famille, une femme libre, instinctive. Elle n’est jamais là où on l’attend. Entre voix d’opéra, folk song ou écorchures blues, elle promène sa voix pour nous faire voyager à travers ses histoires.

Née à Yaoundé, ballottée entre le Cameroun et Paris, Sandra Nkaké a développé un univers qui lui est propre, au gré de ses influences, qu’elles soient musicales, mais aussi littéraires ou cinématographiques, et de ses rencontres. Cette fan de Leonard Cohen et de Tom Waits, mais aussi de John Houston, Boris Vian ou Chester Himes, aime à créer des histoires qu’elle chante à tue-tête.
D’abord tentée par le métier de journaliste ou de professeur d’anglais, elle oblique vers une double carrière de comédienne et de chanteuse, et participera à différents spectacles mêlant musique et théâtre.
Après plus de 200 concerts dans le monde entier, Sandra sort son deuxième album en 2012 : Nothing for Granted qui mêle énergie soul et feeling pop. Les arrangements sans faute et un groove imparable dessinent sa vision de jeune femme éprise de liberté.

JAZZ
Sandra Nkaké
Vendredi 15 novembre, 21h, Espace Saint-Exupéry

Voix : Sandra Nkaké
Flûte, Voix : Jérôme Drû
Guitare, Voix : Matthieu Ouaki
Clavier, Voix : Armel Dupas
Basse, Voix : Kenny Ruby
Batterie : Thibaut Brandalise
Son : Alan Le Dem
Lumières : Julien Dufour
© Benjamin Collombel

« Révélation de l’année » (Prix Frank Ténot) aux Victoires du jazz 2012 lors du Festival Jazz in Marciac
Tarifs 17 et 23 euros