Le président du Conseil général du Val d’Oise, Arnaud Bazin, se rendra le 12 novembre au Laboratoire départemental d’analyse de l’eau, chargé du contrôle des eaux du département.

Le Conseil général dispose depuis 1971, d’un laboratoire d’analyse d’eau en chimie et en microbiologie (LDAE) qui lui assure une indépendance et lui fournit toutes les données dont il a besoin pour conduire sa politique environnementale et de santé. Celui-ci effectue par exemple l’analyse des eaux résiduaires en entrée et sortie de stations d’épuration. Il participe également à des campagnes d’études sur les eaux superficielles et se charge de la  recherche de légionelles dans les circuits d’eau chaude des collèges. Le fonctionnement est assuré par une équipe de 12 agents, administratifs, ingénieur et techniciens dans quatre secteurs : prélèvements, chimie générale, chimie des micropolluants, microbiologie.
 
Le Laboratoire départemental d’analyse de l’eau met en outre ses compétences à la disposition de partenaires publics et privés tels que Agence Régionale de Santé (ARS), les services de l’État, les collectivités, les hôpitaux, les cabinets d’étude, les industriels, les associations ou même les particuliers.