La société japonaise ISID (ISI Dentsu) a retenu la délégation économique conduite par le CEEVO à Osaka et à Nagoya pour expérimenter la solution numériques innovante (Life Log) développée pour les visiteurs étrangers au Japon.

En 2020, Tokyo accueillera les Jeux Olympiques. Pour permettre aux nombreux visiteurs étranger de ne pas être handicapés par les différences culturelles et linguistiques, la société japonaise Information Service International – Dentsu (ISID), souhaite créer une solution innovante. L’entreprise a ainsi décidé de retenir le Val d’Oise pour lancer une coopération internationale. Le département et celui d’Osaka, au Japon, liés par une convention de coopération depuis 1987, ont été sélectionnés pour l’expérimentation de cet outil technologique, grâce aux contacts développés par le Comité d’Expansion Economique du Val d’Oise (CEEVO) et son bureau au Japon avec la Société ISID.

Ensemble, ils auront la mission  de tester pour la première fois au niveau mondial cet outil développé en coopération entre le « Media Lab » du Massachusetts Institute of technologie (MIT) et le « Kawahara Lab » de l’Open University of Japan (OUJ). Dans le cadre de cette expérimentation, 15 dirigeants d’entreprises et représentants des établissements universitaires et technologiques du Val d’Oise seront sollicités. Ceux-ci seront au Japon du 9 au 17 novembre.

Des puces de radiofréquence et de communication en champ proche

Les dispositif reposera dans un premier temps sur l’équipement des représentants valdoisiens d’un Smartphone de nouvelle génération, équipé de puces RFID et NFC, c’est à dire de « radiofréquence » et de « communication en champ proche ». Ils pourront ainsi disposer en temps réel, depuis leur départ de France jusqu’à leur retour du Japon, d’une solution technologique intégrant également des systèmes de géolocalisation et de connectivité renforcée, leur permettant d’obtenir en permanence des informations pratiques sur les lieux et les établissements visités, délivrées en langue française. Autre objectif, analyser la nature des recherches effectuées par l’intermédiaire de cet outil interactif, intégrant des applications en réalité virtuelle et des technologies de positionnement.

Une seconde phase verra ensuite la société ISID équiper de bornes RFID / NFC les principaux sites touristiques et culturels du département, comme Abbaye de Royaumont, Maison Van Gogh, Chateau d’Auvers ou le Centre des Arts d’Enghien. Au cours du mois de mars 2014, des groupes de visiteurs japonais se rendront dans le département et utiliseront les mêmes outils technologiques et la même solution innovante que les représentants valdoisiens.