CRACKz
Bruno Beltrão (Brésil)
>danse

vendredi 29 novembre 2013 – 20h30
L’-Théâtre des Louvrais, place de la Paix / Pontoise

« Le théâtre est le lieu où le hip-hop peut se penser hors de ses définitions traditionnelles » Parti de ce constat, le chorégraphe brésilien a créé ses pièces à l’écart des pièges culturels, des normes et des conventions. Avec les danseurs du Grupo de Rua qu’il a fondé dès l’âge de seize ans avec un ami, Bruno Beltrao a poussé loin, vers l’abstraction, la virtuosité du geste et l’art de la composition.  A 33 ans, il est persuadé que les gens de sa génération aspirent plutôt à trouver leurs propres moyens d’expression. CRACKz, sa nouvelle création, dissèque le mouvement à partir d’informations glanées par internet. Collecte de gestes dont la recherche confiée aux danseurs a constitué la matière première de la pièce.

 

As du hip-hop alternatif, Bruno Beltrao vient de créer CRACKz. Les processus de dissémination culturelle sont le sujet de cette pièce dont les danseurs ont d’abord sélectionné le matériel chorégraphique en collectant des images sur internet. Mais l’idée ne vient pas d’ailleurs. Le jeune chorégraphe brésilien a découvert la danse à l’adolescence dans les clips américains. Depuis il en réinvente constamment le vocabulaire, qu’il a fait évoluer vers un processus de création plus proche de l’abstraction, des enjeux et de la réflexion portés par la danse contemporaine. Comme on a pu le voir la saison dernière avec son spectacle H3, tout en énergie.

Aujourd’hui, en cherchant son inspiration dans la masse des images et des films partagés sur le Web et avec les danseurs, il ouvre son nouveau spectacle à un champ d’influences quasi-infinies. A l’inverse du nom de sa compagnie qu’il a appelée Grupo de Rua, ce n’est pas dans la rue mais en se délectant des vidéos de stars américaines du hip-hop – Vanilla Ice, Stevie B, Run-DMC – que Bruno Beltrão s’est intéressé aux danses urbaines. Autrement dit c’est en assimilant cette culture importée, qu’il a forgé progressivement sa propre démarche. Car, pour ce chorégraphe toujours en quête de nouvelles formes, il ne s’agit pas de reproduire mais de réinventer. La vidéo constitue par ailleurs un outil essentiel dans l’élaboration de ses spectacles. La réflexion critique apportée à son propre processus l’a conduit cette fois à élargir son propos. Ce ne sont plus seulement les cultures urbaines d’Amérique du Nord qui peuvent influencer ou inspirer les gestes comme la pensée de sa danse. Non, c’est tout bonnement, le monde entier tel qu’il interagit sur la Toile qui devient ici la source des figures développées dans ce spectacle.

————————————————————————————————————————
Distribution
un projet de Bruno Beltrão et Grupo de Rua • avec Cleidson Almeida, Joseph Antonio, Tonielson Araujo « Kapu », Bruno Duarte, Raphaël Duarte, Eduardo Hermanson « Willow », Luiz Carlos Gadelha, Thiago Lacerda, Bárbara Lima, Samuel Lima, Alex Progènio, Sid Souza 


informations pratiques
Tarif plein 19 € – tarif réduit 16 € – groupe scolaire 9 € – tarifs abonnés 14 € à 5 €
Réservations au 01 34 20 14 14 – www.lapostrophe.net – reservation@lapostrophe.net