Enghien-les-Bains est à ce jour la plus petite ville du réseau des villes créatives et la troisième ville dans le monde à être labellisée dans la catégorie « arts numériques » avec Lyon en 2008 et Sapporo (Japon) cette année. 

 Avec le Centre des arts (photo d’une expo), scène conventionnée pour les Ecritures Numériques par le ministère de la Culture et de la Communication, qui impulse une variété de projets en partenariat avec le territoire et ses acteurs mais également avec l’international, Enghien-les-Bains a su répondre avec succès aux critères fixés par l’UNESCO pour rejoindre le réseau.
 
Lancé en 2004, le Réseau des villes créatives ambitionne de développer la coopération internationale entre les villes ayant reconnu la créativité comme un moteur du développement durable, au travers d’un partenariat global entre plusieurs acteurs publics et privés. Le Réseau compte désormais 41 membres. Parmi eux se trouvent les villes de Pékin, Séoul, Montréal, Brazzaville, Buenos Aires. 

En rejoignant le réseau, Enghien-les-Bains s’engage à travailler et à partager ses ressources avec les autres villes UNESCO afin de promouvoir la créativité, renforcer la participation dans la vie culturelle et intégrer la culture dans les projets locaux de développement.