Alors que le Conseil général du Val d’Oise a annoncé la fin de son financement aux CIO d’ici le 31 décembre 2013, la ville de Gonesse s’apprête à prendre en charge pendant une année son antenne municipale.

Les habitants de Gonesse peuvent pousser un ouf de soulagement, du moins temporairement. Face au retrait du Conseil général du financement des budgets de fonctionnement des Centres d’Information et d’Orientation (CIO) du Val d’Oise, la mairie annonce qu’elle se substituera pendant un an au département. Alors que plusieurs antennes pourraient fermer à la fin de l’année, la municipalité prend donc les devants. « Cette fermeture aurait été très préjudiciable aux Gonessiens, qu’il s’agisse des collégiens, des lycéens mais aussi des jeunes déscolarisés, des demandeurs d’emplois et des personnes en situation de réorientation professionnelle. Plus que jamais, la situation actuelle nécessite la mobilisation de tous pour favoriser l’insertion sociale », explique le maire PS, Jean-Pierre Blazy. Le Département mettra de son côté les locaux à disposition à titre gracieux pendant un an.

Une solution cependant temporaire pour l’antenne, qui compte sur le deuxième projet de loi sur la décentralisation qui sera débattu au Parlement en 2014. Celui prévoit de transférer à la Région le service public de l’orientation. « C’est dans ce nouveau cadre législatif que devra être trouvé une solution pour pérenniser le CIO de Gonesse », précise la mairie.