Le Mouvement Unitaire Progressiste (MUP), initié par le sénateur valdoisien Robert Hue, a annoncé son soutien au candidat PS Luc Broussy à Goussainville en vue des municipales de 2014.

 Les progressistes estiment que « dans un contexte difficile, les élections municipales de mars 2014 doivent être l’occasion de montrer que la gauche tire sa force de son unité, de sa volonté à entendre les préoccupations, les désarrois qui s’expriment ». D’où leur choix du candidat officiel du Parti Socialiste à Goussainville, Luc Broussy « autour duquel l’union a déjà commencer à se réaliser ».

Un soutien dont s’est immédiatement réjouit la tête de liste PS/EELV. « Je me félicite du soutien que m’apporte le MUP notamment en la personne de Robert Hue qui reste encore aujourd’hui le communiste le plus populaire de France ! », s’enthousiasme Luc Broussy, avant d’ajouter : « Le soutien de Robert Hue et de mes camarades du MUP me fait chaud au cœur comme il réjouira tous ceux qui, à gauche, estiment que la victoire passe toujours pas l’union ».

Un appel du pied à d’autres militants. Le PCF de la commune a en effet décidé d’apporter son soutien au maire sortant Alain Louis. « Ce n’est pas parce que les communistes goussainvillois ont préféré cette fois tourner le dos à l’alliance avec le PS et rompre l’Union de la Gauche, allant même jusqu’à faire liste commune avec un conseiller municipal de droite élu en 2009 sur la liste UMP, que tous les communistes doivent se résigner à faire de même », conclut Luc Broussy.