A l’annonce du décès de Nelson Mandela, de nombreux politiques ont rendu hommage à l’ancien président sud-africain, décédé  jeudi soir à l’âge de 95 ans.

 Parmi les personnalités qui ont tenu à réagir, Robert Hue, sénateur et fondateur du MUP exprime exprime « sa vive tristesse ». Le président du groupe interparlementaire d’amitié France Afrique du Sud au Sénat, qui avait rencontré « Madiba » pour la première fois en 1994, lors de l’investiture de ce dernier, estime qu’il « aura marqué d’une empreinte indélébile l’histoire de l’Afrique du Sud en contribuant à tourner définitivement la page du régime de l’Apartheid et en facilitant l’émergence d’une démocratie résolument moderne et multi raciale, celle de la « Nation Arc en Ciel ».

De son côté Maurice Lefèvre, maire de Garges-lès-Gonesse, a salué la mémoire d’un « homme exemplaire dans son attitude, dans son pardon, dans son combat, par son humilité ». Et d’ajouter :
« La Ville de Garges-lès-Gonesse a déjà honoré cette humilité et son combat en lui attribuant
le nom d’une place publique du quartier de la Muette, permettant ainsi de se souvenir qu’il
est ce symbole de la Liberté et du Vivre ensemble ».

Même émotion du côté du Parti Radical de Gauche. Pascal-Eric Lalmy, chef de file du PRG 95, voit en Nelson Mandela un « symbole universel de liberté et de courage ». « Son héritage est aujourd’hui universel : il est celui d’un attachement fondamental aux valeurs de paix, de démocratie, de liberté et de justice sociale », estime l’élu.

Pour Jean-Michel Ruiz, secrétaire départemental du PCF95, Nelson Mandela « restera à jamais le symbole de la lutte pour l’émancipation humaine, une de ces figures universelles qui marquent l’histoire ». Et d’ajouter « Hier, la libération de Madiba et de tout le peuple sud-africain était une victoire pour l’ensemble du genre humain. Aujourd’hui, le deuil des Sud-Africains est celui de l’humanité toute entière ».

Enfin, dans un communiqué, la Ligue des droits de l’Homme déclare qu’elle « s’incline devant la dépouille de celui qui fut un révolutionnaire, un immense défenseur des droits, l’incarnation de la marche d’un peuple vers sa dignité et sa liberté » et « adresse ses condoléances à la famille de Nelson Mandela et à son peuple tout entier ».

Les réactions ont également été nombreuses sur les réseaux sociaux :

Ali Soumaré, Conseiller régional PS : "Paix a ton âme Mandela : L’homme qui a choisit l’espoir plutôt que la peur !"

Dominique Lesparre, Maire PCF de Bezons : "Je suis submergé par l’émotion car cet homme, son combat, le nôtre, sont porteurs d’un espoir de liberté, d’égalité, de justice et d’émancipation humaine".

Xavier Péricat, conseiller général UMP d’Argenteuil :

Emmanuel Maurel, vice-président PS du Conseil régional :