Jeudi 12 décembre, le Conseil Communautaire de Val de France va officialiser l’élargissement de son territoire aux communes de Gonesse et de Bonneuil-en-France à compter du 1er janvier 2014.

Le nouveau conseil intégrant les élus de chacune de ces villes va être installé conformément à l’arrêté du 26 mars 2013 du Préfet du Val d’Oise. Ce rapprochement répond aux exigences de la réforme du Schéma Départemental de Coopération Intercommunale. Cette dernière contraint toutes les villes sans exception à être rattachées à une intercommunalité. La municipalité de Bonneuil avait envisagé un temps un mariage avec des communes de Seine-Saint-Denis comme Dugny ou le Bourget.

« L’arrivée de deux nouvelles communes constitue une nouvelle étape dans le développement de l’intercommunalité dans notre territoire. Cette dynamique intercommunale n’est pas due au hasard », se réjouit Didier Vaillant, président de Val de France. Et d’ajouter : « C’est parce que les villes qui composaient Val de France et celles de Gonesse et de Bonneuil-en-France ont ensemble engagé depuis plusieurs années une réflexion sur l’avenir de leur territoire dans le cadre de l’élaboration du Contrat de développement territorial que la réunion de l’ensemble de ces communes au sein de la même intercommunalité s’est imposée comme une évidence ».

Avec ses deux nouvelles communes, la communauté d’agglomération représente désormais un ensemble de plus de 165 000 habitants.