Les deux partis estiment que "la majorité des Ermontoises et des Ermontois qui ont voté à gauche récemment ne comprendraient pas que des divisions maintiennent au pouvoir la droite locale dont le bilan est très insatisfaisant". 

"Malgré les propositions de rassemblement", PS et PCF  constatent qu’ "EELV a préféré former une candidature autonome, sans avancer de raisons de fond pour le justifier".

Le PS et le PCF d’Ermont appellent à une liste de large rassemblement "autour d’un programme municipal permettant de répondre aux attentes des habitants. Ils savent pouvoir compter sur leur soutien pour, demain, bien vivre dans une ville que l’on aime". La liste est portée par le socialiste Mathias Troglic.