Afin d’éviter toute polémique, le maire d’Auvers-sur-Oise, Jean-Pierre Béquet (PS), a finalement décidé d’autoriser la publications de tribunes de la majorité et de l’opposition dans le prochain magazine de la commune. Une annonce dont se félicite Claire Houbert, présidente du groupe Auvers Demain et candidate aux prochaines élections municipales.

Le maire a finalement changé d’avis. Informé de l’intention de Claire Houbert de déposer un référé au Tribunal Administratif, Jean-Pierre Becquet est revenu sur sa décision de ne publier aucune tribune libre dans le prochain numéro du magazine Bilan et Projet. Une annonce qui avait agacé la candidate aux municipales [voir article]. « La fermeté et la détermination sont des qualités payantes : Nous sommes résolus à ne rien laisser passer dans cette campagne électorale afin d’interdire les dérives en tous genre qui desservent la démocratie », se réjouit-elle aujourd’hui.

« Nous pourrons débattre sur des idées de fond »

De son côté, le maire justifie sa décision en expliquant qu’il ne souhaitait pas être accusé d’ « empêcher l’opposition de s’exprimer », en pleine campagne municipale. « Nous pourrons débattre sur des idées de fond », explique celui qui lancera officiellement sa candidature le 13 janvier prochain. Selon lui, la procédure aurait également été susceptible de donner lieu à un recours.

Le maire a réuni les différents présidents des groupes municipaux. Les habitants pourront donc découvrir à partir du 20 janvier les trois tribunes rédigées par la majorité et l’opposition. Le maire a reporté l’impression des magazines afin de permettre à chacun d’eux de rédiger un texte.