Le Conseil d’Etat a rejeté la requête de la SCI Elimotel sur l’implantation d’une enseigne Intermarché sur le Bois du Luat à Eaubonne. Une décision dont se félicite Val d’Oise environnement, qui lutte depuis plusieurs années pour faire annuler le projet.

Sixième acte dans le bras de fer opposant la SCI Elimotel aux associations écologistes du Val d’Oise, sur l’implantation d’un ensemble commercial de 2 750 m2 comportant un supermarché à l’enseigne Intermarché sur le Bois du Luat à Eaubonne. Le Conseil d’Etat vient en effet de rejeter la requête de la SCI Elimotel visant à faire annuler la décision prise le 28 juillet 2011 par la Commission nationale d’aménagement commercial. Celle-ci avait en effet prononcé un avis défavorable, venant annuler un précédent avis favorable prononcé le 16 février 2011 par la Commission Départementale [voir article].

« Val d’Oise Environnement se réjouit de cette décision et remercie toutes les associations et personnes qui, à Eaubonne et aux environs, ont permis collectivement ce résultat », se félicite Bernard Loup, son président. « Au moment où les consommateurs expriment de plus en plus leurs attentes en faveur des marchés communaux et des commerces de proximité, le projet d’Intermarché se situait en périphérie de la commune, loin du centre ville et à l’opposé du pôle gare d’Ermont-Eaubonne. Il aurait contribué à l’augmentation des déplacements motorisés », jugent les associations écologistes.