La première des socialistes de Bezons, Nessrine Menhaouara, tacle le soutien de l’ancien ministre socialiste Christian Pierret à Olivier Régis et accuse ce dernier de mener une « campagne de caniveau ».

Le PS de Bezons sonne la charge contre Olivier Régis, candidat de la droite et du centre aux élections municipales de la commune. Après le déplacement de Christian Pierret, Nessrine Menhaouara, maire adjointe de Bezons estime que « la venue de quelques ex socialistes en pleine confusion idéologique sur les valeurs Républicaine et ignorants des réalités bezonnaises, ne doit pas faire oublier l’essentiel ». Ainsi, selon elle, « les socialistes de Bezons soutiennent unanimement la liste de rassemblement des forces de progrès menée par Dominique Lesparre ».

L’élue se veut ensuite accusatrice : « Le show médiatique organisé par le candidat de la droite dure n’a-t-il pour objectif que de dissimuler les agissements de ses sbires qui dimanche ont agressé un militant du Front de Gauche ? », s’interroge-t-elle. Et d’ajouter : « Ce qui est certain, c’est que M.Régis partage avec cet ex sous ministre ayant quitté le gouvernement il y a des décennies, une difficulté à présenter des comptes de campagne qui ne fassent pas l’objet de contestations, et une même détestation de l’école publique ». Pour Nessrine Menhaouara, le « candidat de l’union de la droite et de l’extrême droite »  mène ainsi une « campagne de caniveau » et « tente de se rendre intéressant en transformant les trottoirs de Bezons en émission de télé réalité ».