Constatant que les affiches de la liste « rassembler pour faire gagner Osny » sont systématiquement déchirée, Pascal-Eric Lalmy déplore une attitude qu’il attribue à la droite. « Un déni de démocratie » selon lui.

 « A Osny, la droite n’a pas de bilan, n’a pas d’idée et n’a pas de projet, mais elle a des griffes ! » Agacé de voir ses affiches vandalisées dans les rues d’Osny, Pascal-Eric Lalmy  réagit. « Cette attitude puérile est contraire à l’esprit républicain qui doit prévaloir dans une campagne démocratique », fustige l’élu d’opposition. Et d’ajouter: « Au surplus, dans une ville qui vient d’adopter son Agenda 21, on peut exiger une campagne de Haute qualité démocratique » .

La tête de liste qui déclare que « l’élection n’est pas une bataille de chiffonnier » estimeainsi que « les électeurs méritent une campagne digne et respectueuse de chacun et de chacune ». Et de conclure sur un écho à la campagne de civisme du maire : « Soyez chic ! Ramassez les affiches que vous arrachez ».