ROLL OVER BEETHOVEN
Ludwig Van Beethoven / Fabien Tehericsen
>musique – création 2013-2014

samedi 18 janvier – 20h30
L’-Théâtre des Louvrais, place de la Paix / Pontoise

>dans le cadre de Périphérique festival des Arts mêlés 10è
>en partenariat avec RGB 99.2 FM

>interview de Fabien Tehericsen sur RGB 99.2 FM

Un brin subversif, parfaitement atypique, Fabien Tehericsen est selon ses propres mots « un mouton à cinq pattes ». Son goût immodéré pour les formes hybrides semble le pousser vers les projets les plus insolites. Le compositeur aime faire sortir la musique de ses gonds. On l’a vu introduire des solistes de jazz au sein de ses propres partitions contemporaines, transfigurer la musique de Jimi Hendrix en la privant de ses instruments, le voici qui s’attache à la musique de Beethoven, bien décidé à en parcourir les contrastes de la façon la plus aventureuse qui soit. Dans Roll over Beethoven, il s’est attaché une équipe de jazzmen pour se jouer librement des œuvres d’un grand classique. Du Beethoven comme on ne l’a jamais entendu.

Accompagné de jazzmen de différents horizons, Fabien Tehericsen investit l’immense répertoire du maître classique, puisant ou bon lui semble mélodie, atmosphère, rythme, accompagnement. Divisée en plusieurs pièces, sa propre partition intègre une part d’improvisation, afin de mettre en évidence la personnalité des musiciens comme la singularité des instruments. A l’écoute d’une expérience épatante, un concert déconcertant.

LE PROJET
Ludwig Van Beethoven a développé un univers rugueux, rythmique et souvent tendre, délicat ou brutal. C’est le compositeur des contrastes. Cette dimension a été retrouvée à la fin du XXe siècle.

L’intention de Fabien Tehericsen est de revisiter, ou transfigurer sa musique avec une équipe de musiciens hybrides ; jazzmen provenant du classique, pratiquant la musique contemporaine et toutes sortes d’initiatives musicales hors normes. La partition écrite par Fabien Tehericsen plonge ses racines impertinentes et respectueuses dans l’agitation de la musique de Ludwig Van Beethoven en entremêlant, superposant, distordant ses œuvres dans une logique créative et contemporaine. Si presque tous les musiciens sont des jazzmen, il est évident que la musique créée ne sera pas du « jazz » au sens habituel et attendu du terme. Cependant avec une telle équipe, il est garanti qu’à l’épreuve du feu, le modèle ne peut qu’être fort secoué. Néanmoins la référence au compositeur allemand reste évidente. L’utilisation de sa musique étant libre, on joue donc Beethoven ou plutôt « avec Beethoven » à la manière de Tehericsen. Comme souvent dans le travail de ce compositeur, l’écriture de la partition intègre une part d’improvisation dont les cadres tiennent compte de la musique de Beethoven mais sont prédéterminés par Tehericsen afin de garantir l’unité du sujet.

LE PROGRAMME
La partition de ce concert est divisée en plusieurs pièces. Afin de mettre en évidence la singularité des instruments conviés et la personnalité des musiciens, celle-ci met en jeu des duos, trios, tutti, etc. Chaque pièce s’appuie sur une ou plusieurs musiques de l’immense répertoire de Ludwig Van Beethoven : musique de chambre, symphonie ou musique de scène.

>retrouvez Roll Over Beethoven le vendredi 24 janvier à 20h30 à la Cave Dîmière d’Argenteuil. Cliquez pour en savoir plus

————————————————————————————————————————
Distribution
composition et direction Fabien Tehericsen • saxophones soprano et baryton François Corneloup, Jean Charles Richard • percussions François Merville, François Verly • violoncelles Vincent Courtois, Jean Philippe Feiss • contrebasse Joachim Florent • participation des élèves du 3ème cycle de l’ensemble à vent et percussion du Conservatoire à Rayonnement Régional de Cergy-Pontoise

informations pratiques
Tarif plein 13 € – tarif réduit 10 € – groupe scolaire 9 € – tarifs abonnés 4 € à 9 €
Réservations au 01 34 20 14 14 – www.lapostrophe.net – reservation@lapostrophe.net