La candidate communiste aux élections municipales à Cergy s’insurge contre le pacte de responsabilité confirmé récemment par le président de la République, François Hollande. « Une nouvelle fois, il tourne le dos aux Cergyssois qui avaient voté pour le changement en 2012 » estime Françoise Courtin.

 Le pacte de responsabilité annoncé par le président de la République, François Hollande, ne satisfait pas Françoise Courtin. La candidate PCF aux élections municipales à Cergy estime qu’« il tourne le dos aux Cergyssois qui avaient voté pour le changement en 2012 », en choisissant « une politique économique libérale. Une réforme fiscale fondée sur un réel partage des richesses est plus que jamais urgente et nécessaire.»

Pour Françoise Courtin, ce pacte va avoir « des incidences sur la vie quotidienne des Cergyssois », ajoutant que « s’il est nécessaire de prendre des mesures pour relancer l’emploi, cela ne doit pas se faire au détriment des services publics, ni des citoyens. »