Bloqués par les forces de l’ordre alors qu’ils souhaitaient diffuser des tracts lors de la visite de Jean-Marc Ayrault à Cergy, des membres du collectif Val d’Oise contre l’aéroport Notre-Dame-des-Landes ne cachent pas leur agacement.

 La fédération départementale d’Europe Ecologie Les Verts monte ainsi au créneau pour dénoncer l’attitude des forces de l’ordre. « Non seulement les trente militants présents ont été refoulés loin de l’entrée de la salle, mais ils ont été retenus pendant plus de deux heures, encadrés par des gendarmes, devant la gare de Cergy-le-Haut, alors que la manifestation ne pouvait plus avoir lieu », précise François Delcombre, co-secrétaire EELV95. Celui-ci y voit « des pratiques policières qui ne sont pas dictées par des soucis de sécurité ou de risque de trouble à l’ordre public, mais par une volonté politique d’empêcher les citoyens d’exprimer leurs opinions ».