Après des travaux pour le passage au numérique, les séances de cinéma reprennent en février à l’espace Sarah Bernhardt à Goussainville.

Le numérique et la 3D arrivent au cinéma de Goussainville. Après quelques mois de travaux, les séances reprennent en février à l’espace Sarah Bernhardt. « La numérisation était obligatoire car les films en format 35 millimètres ne sont plus distribués depuis l’an dernier. Nous avons pu en bénéficier jusqu’en juin dernier, mais après, il fallait passer au numérique si l’on voulait poursuivre notre mission de service public de cinéma de proximité », explique Sirane Semerciyan, Directrice de l’action culturelle de la ville. 

A partir du 8 février, première séance du mois, les spectateurs bénéficieront d’une projection en numérique avec un son et une image de haute qualité. Deux séances de cinéma (le samedi à 15h et le dimanche à 15h) auront lieu un week-end sur deux. Au total deux films par mois seront à l’affiche. «Ces séances seront destinées à un public familial et au jeune public. Nous aurons régulièrement des films d’animation que nous diffuseront environ un mois après leur sortie nationale, comme c’était déjà le cas avant le passage au numérique »,  souligne Sirane Semerciyan.

Au programme des premières séances des samedi 8 et dimanche 9 février : le film « Belle et Sébastien ». Le week-end des 21 et 22 février sera consacré au Festival Image par Image.