Le tribunal de commerce de Pontoise devait trancher ce vendredi. Sa décision est reporté à mardi. Seuls trois  syndicats sur cinq ont signé le plan de sauvegarde. Avec ce délai supplémentaire laissé par le tribunal, la CFDT espère pouvoir améliorer les conditions de départ des salariés. Mory Ducros est placé en redressement judiciaire depuis fin novembre.