Le préfet du Val d’Oise a publié les chiffres de la délinquance pouir l’année 2013. Les violences physiques crapuleuses sont en augmentation (+9,85%), tout comme les vols à main armée (+21,02%). Fait notable : les cambriolages sont en baisse, une exception en Ile-de-France.

 La préfecture du Val d’Oise a présenté les chiffres de la délinquance pour l’année 2013. Le préfet, Jean-Luc Névache, est revenu sur la méthodologie employée. Désormais, la statistique de « délinquance générale » est abandonnée. « Les formes de délinquance sont variables et évoluent, explique le préfet. Le ministre de l’Intérieur a donc souhaité une analyse plus précise de la délinquance. »

Désormais, quatorze « items » ont donc été érigés pour dresser le bilan de la délinquance. Premier d’entre eux, l’atteinte volontaire à l’intégrité physique, avec des résultats contrastés :

  • 14 570 faits constatés en 2013, contre 14 026 en 2012
  • + 9,85 % pour les violences physiques crapuleuses (+ 480 faits)
  • – 15,46 % pour les violences physiques non crapuleuses (-1111 faits)

Concernant les atteintes aux biens, comme les vols avec violence avec ou sans arme à feu, ou encore les vols à main armée, l’augmentation est également importante :

  • 52 938 faits constatés
  • + 21,67 % pour les vols sans violence
  • + 21,02 % pour les vols à main armée, soit 190 faits en 2013 contre 157 en 2012
  • Un taux d’élucidation de 21,58 %

Autres indicateurs : l’activité des services de police et de gendarmerie. Les infractions révélées par l’activité des services diminuent de 7,13% par rapport à 2012. La grande criminalité pour sa part, augmente de nouveau, après trois années consécutives de baisse : + 16%, avec 506 faits en 2013.

Une bonne nouvelle pour le département : les cambriolages sont en baisse. Une spécificité valdoisienne, puisque le Val d’Oise est le seul territoire où les faits de cambriolage diminuent en 2013. Une baisse de 4,65 %, avec 7236 faits en 2013 contre 7586 en 2012. "On ne s’en contente pas, tempère le préfet. La fin d’année n’a pas été bonne, et le début 2014 n’est pas fameux non plus, il va falloir continuer à accentuer nos efforts."

Des résultats pour les zones de sécurité prioritaires

Lors de cette présentation, le préfet est également revenu sur les ZSP (zones de sécurité prioritaires, où les premiers résultats sont plutôt encourageants :

ZSP de Sarcelles-Garges-lès-Gonesse (Zone Police)



2012 2013
Vols avec violences
222 193
Stupéfiants

Trafic et revente sans usage (interpellations) 3 10
Produits saisis 0,67 kg 4,48 kg
Sécurisation de la gare Garges-Sarcelles et ses abords Nombre d’opérations 47 265

 

ZSP d’Argenteuil (Zone Police) 

    2012 2013
Délinquance des mineurs (Nombre de mineurs mis en cause)
 
13/15 ans 15 21
16/17 ans 35 47
Stupéfiants
 
Trafic et revente sans usage (interpellations) 2 2
Produits saisis 1,88 kg 7,75 kg
Sécurisation de la gare du Val d’Argent et de ses abords Nombre d’opérations 22 172

 

ZSP de Fosses-Louvres (Zone gendarmerie)


2012 2013
Atteintes volontaires à l’intégrité des personnes 196 150
Violences contre les forces de sécurité et les agents publics 14 10

 

http://www.dailymotion.com/embed/video/x1b5qjh