Lors du séminaire « Europe en Val d’Oise », qui devait permettre au Conseil général de prendre connaissance des nouveaux programmes de cohésion européens, le département a insisté sur l’importance de mobiliser des fonds pour le développement du territoire.

Pour le Val d’Oise et les collectivités, 2014 sera l’année de démarrage des programmes de cohésion 2014-2020 au sein desquels se trouvent le fond social européen (FSE), le fond européen de développement régional (FEDER) et le fond européen agricole de développement rural (FEADER).

A l’occasion d’un séminaire baptisé « Europe en Val d’Oise », le Conseil général pu faire le point sur ces nouveaux programmes européens, avec l’Etat et la Région. L’occasion également d’insister sur l’importance de mobiliser ces fonds pour la capacité d’innovation et de recherche et développement des PME et des clusters, ainsi que l’inclusion sociale, la promotion de l’emploi, la jeunesse, la lutte contre les inégalités et l’innovation sociale. Le département souhaite également engager dès 2014 des actions en faveur des territoires urbains en difficulté et des territoires ruraux et périurbains, agricoles et forestiers.

Michel Montaldo, vice président du Conseil général en charge des affaires européennes, du Grand Paris et des relations avec les collectivités territoriales, a ainsi souhaité, au nom du département, que « la Région et l’Etat mobilisent leurs ressources, en collaboration et en articulation avec les acteurs locaux ».