Comédiens et manipulateurs font s’envoler le plateau du théâtre et les spectateurs avec eux. Tout comme Selma Lagerlöf, bien avant le GPS et même avant l’aviation, a fait s’envoler les enfants de Suède puis des millions de lecteurs en les accrochant à des oiseaux migrateurs qui sont aussi les messagers d’une nature préservée.

 Nils Hölgersson, un petit garçon qui ne pense qu’à dormir, voyager, partir à l’aventure, manger et jouer de mauvais tours, vit dans la ferme de ses parents dans le sud de la Suède. Il aime particulièrement persécuter les animaux, notamment les oies… Métamorphosé en lutin et emporté par une bande d’oies sauvages qui vont l’emmener jusqu’en Laponie, Nils Hölgersson passera de l’état de vaurien à celui de héros et de sage. S’adaptant à sa vie nouvelle et se transformant au fur et à mesure, il survole ainsi le pays et toutes ses provinces. Le fait de voler et le contact quotidien avec les animaux sont les deux clés qui lui ouvrent le monde…

 S’envoler, Conte Boréal
Théâtre / Marionnettes – Tout public dès 8 ans
Mercredi 12 février à 19h – au centre culturel

Une rêverie autour du Merveilleux voyage de Nils Hölgersson à travers la Suède…
pour enfants et adultes à l’âme d’enfants !
  
Selma Lagerlöf : du livre au spectacle
En 1902, Selma Lagerlöf reçoit une commande de l’Association nationale des enseignants pour écrire un livre de géographie à destination des enfants de l’école publique. Fondé sur ses propres observations et relevés, l’ouvrage qu’elle réalise est à la fois un vrai livre de géographie et un conte merveilleux.

C’est grâce à l’idée, étonnamment audacieuse pour l’époque, d’une connaissance par les airs, d’un survol du monde, que son roman, initialement destiné aux petits Suédois, est devenu l’un des livres pour la jeunesse  les plus connus et les plus lus de toute la planète. Un conte à la fois écologique et initiatique, un travail autour de la marionnette et de la vidéo…

La mise en espace, les costumes, l’écriture, tout est fin, sensible et ouvre sur un bel univers. Un conte boréal à ne pas manquer ! Télérama, TTT (Bravo) Françoise Sabatier-Morel

« S’envoler… conte boréal » : quand passent les oies sauvages…Ils sont six, tout à la fois comédiens et manipulateurs, aussi à l’aise dans leurs habits d’homme ou de femme que dans leur peau de plantigrade, de chat, d’oiseau… ou d’oies sauvages voletant en bande au-dessus de la terre. Triomphant de la peur, du froid, de la faim, des dangers (aïe, les chasseurs !) Célébrant la nature, l’amitié, la solidarité. Et plus encore l’émerveillement de la vie, le bonheur d’exister. La Croix

Transposé à la scène sans mièvrerie, cette histoire fabuleuse conserve son climat et ses ouvertures sur l’imaginaire, grâce au rythme et à la fluidité de la fine mise en scène de Gilberte Tsaï, qui ménage avec humour sa portée philosophique et poétique. La scénographie abstraite utilisée pour les projections, les costumes dont les pans deviennent des ailes, les marionnettes animalières cocasses, les vidéos délicates associées aux lumières et à l’univers sonore… Un joli spectacle… qui fait planer. WebThea

Par la Compagnie l’équipée
Texte : Jean-Christophe Bailly et Gilberte Tsaï
Mise en scène : Gilberte Tsaï
Il reste encore des places !
  
Tarifs : Découverte : 11,10€ – Jusqu’à 10 ans : 4€ – De 11 à 17 ans : 6€ – Étudiants et demandeurs d’emploi : 7,60€ – Bénéficiaires RSA Socle : 1€ – Tarif de groupe (à partir de 10 adultes : nous consulter)
Réservations par téléphone au 01 34 18 65 10 ou sur le   Site de la Ville