François Balageas est candidat, à 71 ans, à un troisième mandat. Le maire PS d’Eaubonne entend faire de “l’épanouissement de notre jeunesse” une priorité s’il est réélu. 

 Sa candidature ne faisait aucune doute. Les habitants en ont eu la confirmation dans une lettre distribuée ces dernières semaines sur la ville, François Balageas est candidat à sa succession. “On a montré que l’on sait gérer la ville. Nous avons une bonne gestion, pas d’augmentation d’impôts depuis quatre ans, on a baissé l’encours de la dette, nous avons réalisé des équipements. Nous avons un bilan et nous présenterons des projets”, annonce le maire sortant qui dévoilera son programme le vendredi 7 mars lors d’une réunion publique. 

Pour l’heure, François Balageas va à la rencontre des habitants sur le marché le dimanche et lors de rencontres de quartier. Il distribue un document présentant son bilan. La ville changé, c’est ce que j’entends lorsque je croise les Eaubonnais. Ils trouvent ici une ville avec ses espaces, son marché de province, une ville tranquille avec une vie culturelle à 20 minutes de Paris. On a fait bouger la ville
 
En 2001 il s’agissait de redynamiser la ville, en 2008 il fallait confirmer et faire d’Eaubonne une ville attrayante avec une politique culturelle plus riche avec l’ouverture de l’Orange Bleue, explique François Balageas. Nous avons développé le vivre ensemble. L’avenir passera par les actions que nous mènerons en faveur de la jeunesse avec notamment un projet éducatif pour Eaubonne. L’objectif du prochain mandat, c’est l’épanouissement de notre jeunesse”. Le maire sortant n’en dira pas davantage. Il livrera en détail de son programme le 7 mars.

François Balageas se dit “confiant” alors que la campagne de ses adversaires a déjà commencé. Une fois encore, la droite n’a pas réussi à s’entendre et part en ordre dispersé. L’UMP a commencé très tôt sa campagne avec à sa tête Grégoire Dublineau également soutenu par Debout La République et le Modem. L’UDI a choisi de soutenir Jean-Noël Sanchez. Le maire sortant aura également face à lui une liste Front de gauche avec Marc Schweitzer. Dernière candidature déclarée, celle de la non inscrite Josée-Paule Dodeman.