La ville d’Eragny est la proie d’une vague d’incendies depuis le mois décembre. Une dizaine de feux de poubelle ou de voiture ont été dénombrés depuis 3 mois. Une situation qui inquiète les habitants et Dominique Gillot. « Nous prenons l’affaire très au sérieux, il n’y a pas de laxisme de notre part » explique la sénatrice-maire PS d’Eragny.

 « On cultive le lien social chaque jour, et on est frappé de plein fouet par ces incivilités. Nous devons être très présents. » Affectée, mais pas abattue, Dominique Gillot est inquiète après la dizaine d’incendie qui a touché la ville d’Eragny depuis le mois de décembre. Des feux de poubelle ou de voiture, dans les quartiers de la Challe, des Dix Arpents et du Grillon. « On ne sait pas de quoi ça vient exactement, explique Dominique Gillot. Mais la répétition fait fortement penser à un incendiaire isolé. » Pour le moment, les services de police continuent d’enquêter, sans succès pour le moment.

Dernier incendie en date : le local poubelle du parking de la Challe Pourpre, à 22 heures ce mardi. Un incendie qui a provoqué l’évacuation d’un immeuble durant 45 minutes. Dès le lendemain matin, une réunion de crise a réuni le bailleur, la mairie et les forces de l’ordre.

Ces incendies à répétition finissent par perturber les habitants de la commune, au grand dam de Dominique Gillot. « Il y a des dégâts sur les réseaux d’eau, d’électricité et de télévision, sur le quotidien des Eragniens, détaille-t-elle. Sans compter qu’ils finissent par être gagnés par la peur. » L’élue affirme donc qu’elle prend « l’affaire très au sérieux, il n’y a pas de laxisme de notre part. » Pour aider les forces de police à identifier le ou les auteurs, Dominique Gillot encourage les Eragniens « à appeler le 17 en cas de comportement suspect d’individus. »

http://www.dailymotion.com/embed/video/x1bwasc