Autour du livre « Deux musiciens dans la Grande Guerre », Luc Durosoir, médecin à la retraite, évoquera la correspondance que son père Lucien Durosoir, violoniste, compositeur oublié, entretenait chaque jour avec sa maman. Un témoignage à découvrir dans l’émission du mardi 18 février de « 14 mémoire », sur Idfm radio.

Fantassin, Lucien Durosoir se battit au corps à corps dans les tranchées en compagnie d’un autre virtuose, Maurice Maréchal, agent de liaison, qui fût le plus grand violoncelliste de la première moitié du 20 ème siècle. Êtres d’exception, tous les deux ne rêvaient que d’amour de la Patrie ne songeant qu’au sacrifice consenti pour sauver la France et les enfants, c’est à dire l’avenir.
 
Luc Durosoir vit dans les Landes, mais deux petites filles de Lucien Durosoir vivent dans le Val-d’Oise.