Mercredi, les policiers ont interpellé un homme suspecté d’avoir professé dans des mails, des menaces à l’encontre de permanences de campagnes d’élus de gauche, dont celle du maire sortant d’Argenteuil, Philippe Doucet.

Une perquisition chez le suspect a permis de trouver des cocktails molotov. Il serait membre des « Jeunesses nationalistes ». Rachid Témal, premier secrétaire de la fédération socialiste du Val d’Oise, qui est propriétaire d’une des permanences visées par les attaques, annonce avoir déposé plainte au commissariat d’Argenteuil pour « menaces ». « Cette tentative d’attaque, visiblement préparée avec soin, est le signe inquiétant d’une radicalisation très nette de la droite qui fait le jeu de l’extrême droite la plus dure et la plus anti-républicaine. Si ces attaques étaient censées nous intimider, nous dissuader d’agir, c’est une erreur car elles ne font que nous renforcer dans notre détermination pour affirmer les valeurs républicaines de liberté, de sécurité et de respect des personnes », déclare-t-il.