Pour échapper à la loi instituant la Métropole du Grand Paris, la communauté de communes de la Vallée de l’Oise et des Trois Forêts a fait voter, il y a plusieurs mois, le transfert de son siège. Un transfert validé par le préfet Jean-Luc Névache.

Ils voulaient y échapper et ils y sont parvenus. Les élus de la communauté des communes de la Vallée de l’Oise et des Trois Forêts, au nord du Val d’Oise ont voté il y a plusieurs mois le transfert du siège de la communauté. Un moyen de ne pas être concerné par l’obligation de se regrouper en territoire de 200 000 habitants. Un transfert que le préfet du département, Jean-Luc Névache, a validé. Le siège n’est donc plus à l’Isle-Adam mais à Presles. Cette dernière est en effet hors du périmètre défini par la loi, ce qui dégage la communauté de toute contrainte.

ITW Axel Poniatowski – Communauté de commune le… par vonews95

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:12.0pt;
font-family: »Cambria », »serif »;
mso-ascii-font-family:Cambria;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Cambria;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-language:EN-US;}