Le Point accuse Jean-François Copé d’avoir favorisé une agence de communication appartenant à deux de ses proches dans le cadre de l’organisation de plusieurs meeting de l’UMP lors de la campagne présidentielle de 2012. Des événement sur-facturés selon l’hebdomadaire qui évoque un meeting à Saint-Brice-sous-Forêt facturé « 76 523 euros ». Jean-François Copé va porter plainte pour diffamation. Voir les images du meeting du 12 avril 2012 :

http://www.dailymotion.com/embed/video/x1dlgs0