Le maire de Sannois brigue un nouveau mandat. Yanick Paternotte (UMP) repart en campagne en 2014 après 22 ans à la tête de la mairie. Avec une équipe renouvelée de moitié à ses côtés, le maire sortant compte bien garder la ville, dès le premier tour du 23 mars prochain.

« Confiant et serein », voilà l’état d’esprit de Yanick Paternotte pour ces élections municipales. Le maire UMP de Sannois, à la tête de la ville depuis 22 ans, se lance à la conquête d’un cinquième mandat. Tête de la liste « Union pour Sannois », Yanick Paternotte se dit « fier » de son bilan.

Parmi les réalisations fortes de son mandat 2008-2014, le maire sortant rappelle que la ville a vu l’apparition de 32 caméras de vidéosurveillance ainsi que de 7 policiers municipaux supplémentaires. Il se félicite également du maintien d’une fiscalité « raisonnable » avec « +3,2% seulement en 6 ans ». Une de ses plus grandes fiertés : la rénovation et la mise en valeur du pôle de la gare.

Dans son nouveau projet, Yanick Paternotte continue à faire de la sécurité « une priorité ». De nouvelles caméras seront installées dans les quartiers pavillonnaires. Et de nouveaux policiers municipaux seront embauchés « pour une meilleure police de proximité ».

Outre la politique de sécurité de la ville, l’équipe du maire poursuivra la rénovation de l’habitat social de Sannois « avec l’ambition de favoriser l’accession à la propriété ». Par ailleurs de nouveaux logements sociaux seront construits à proximité de la gare et en centre-ville. Des projets que le maire promet de concrétiser d’ici 2020.