Le Président (divers droite) du Conseil général du Val d’Oise demande au Premier ministre de revenir sur le décret du 17 février 2014 portant sur le redécoupage des cantons du Val d’Oise. "Le gouvernement s’honorerait en reconnaissant son erreur et en remettant l’ouvrage sur le métier", écrit Arnaud Bazin.

 Dès le projet de décret soumis au vote de l’Assemblée départementale le 18 octobre 2013, le Conseil général a rejeté le projet de redécoupage des cantons du Val d’Oise "aux motifs qu’il ne respecte pas les réalités du territoire et fragilise leur représentation au cœur de l’Assemblée départementale".
 
"Scindant les bassins de vie, cassant les dynamiques locales, noyant la ruralité, la nouvelle carte cantonale ne permet pas une représentation fidèle aux dynamiques du territoire et déséquilibre sa gouvernance", explique la majorité du Conseil général.
 
Alors que les décrets portant révision des cartes cantonales sont publiés au Journal Officiel de la République française, le Conseil général réaffirme sa détermination à épuiser toutes les voies possibles pour s’opposer au redécoupage des cantons du Val d’Oise.