Le maire divers gauche de Taverny revendique un programme électoral  "réaliste et lucide" pour les municipales et annonce qu’il ne souhaite pas passer la main en cours de mandat.

 A 15 jours du premier tour des municipales, Maurice Boscavert a dévoilé la semaine dernière ses "15 engagements" pour Taverny. Un programme qu’il compte mettre en oeuvre sur toute la durée de son mandat. "Si je suis réélu, je serais maire jusqu’en 2020 !", déclare Maurice Boscavert. "Tout le monde s’intéresse à ma santé et j’entends dire que dans 6 mois je ne serais plus maire… c’est faux !". Son premier adjoint Rachid Temal, que l’opposition désigne comme son "dauphin", confirme : "Maurice Boscavert sera maire et moi vice-président de l’intercommunalité et c’est très bien comme ça". Une campagne tendue entre majorité et opposition que Rachid Temal "sent plutôt bien". "2500 portes se sont ouvertes au cours de notre campagne et cela donne une bonne idée de ce que les Tabernaciens pensent de notre bilan, de notre projet et l’accueil est positif". L’équipe Boscavert compte sur le large rassemblement de la liste, du Parti communiste jusqu’aux centristes avec Taverny Démocrate, pour faire le plein des voix dès le premier tour.

"Nous n’emprunterons pas plus de 2 millions d’euros par an"

Le programme, dévoilé vendredi dernier par le maire sortant, mêle "gestion rigoureuse" et "projets innovants". Côté finances, Maurice Boscavert promet "de ne pas alourdir la dette". "Les impôts n’augmenteront pas pendant 6 ans et nous n’emprunterons pas plus de 2 millions d’euros par an, ce qui correspond à la dette en cours. L’idée est de promettre moins pour tenir plus.". Concernant les projets d’urbanisme, Maurice Boscavert souhaite tout d’abord terminer la réhabilitation du complexe sportif Jean Bouin et lancer la deuxième phase du carré Saint-Honorine. Des équipements scolaires seront ensuite rénovés, comme ceux de Verdun et La Plaine ou Curie où les enfants "doivent être mieux accueillis au niveau de la restauration scolaire". Pour les plus jeunes, le maire veut augmenter de 50% la capacité d’accueil dans la petite enfance, "notamment dans le Nord de Taverny où les besoins sont forts".

Le Château de Boissy ouvert aux Tabernaciens

Le Château de Boissy sera l’un des projets phares du maire sortant. La ville de Taverny s’est portée acquéreur de ce domaine privé "pour la moitié du prix demandé", soit 600.000 euros, selon Maurice Boscavert. "Ce n’est pas la nouvelle danseuse du maire, le projet est de créer un lieu de sortie et un poumon vert de 50 hectares ouvert à tous les Tabernaciens". Moins enthousiaste sur la vidéoprotection, le maire se veut pragmatique et "mesuré". Si des caméras supplémentaires pourront être installées dans certains lieux sensibles, comme le skate parc ou les passerelles, "il faut que le projet soit financé et cela dépend de l’agglo", s’agace Maurice Boscavert. Le développement économique est également présent dans le programme  du maire sortant avec différents projets aux Ecouardes, à l’Ouest de la ville, où Maurice Boscavert espère redonner de la vie à cette zone d’activité en y créant des hôtels, des restaurants, une salle de fitness et des logements (voir la vidéo).

http://www.dailymotion.com/embed/video/x1faw19