Le candidat socialiste a fait de la défense du cadre de vie son cheval de bataille pour reprendre la ville à la droite. Eric Dubertrand souhaite notamment réviser le Plan Local d’Urbanisme (PLU).

 "La dynamique est de notre côté" affirme Eric Dubertrand, le candidat socialiste à Saint-Leu-la-Forêt qui espère bien faire chuter Sébastien Meurant, le maire sortant UMP. "Le maire est en difficulté dans sa majorité, assure le socialiste, une de ses anciennes adjointes est partie sur la liste Front national et les centristes ont été écartés de sa liste". Si Eric Dubertrand apparaît "confiant", c’est qu’il pense que les saint-loupiens seront très sensibles aux enjeux locaux. "Il y a eu une vraie mobilisation contre les projets du maire comme l’échangeur de l’A115 ou le 600 logements Bouygues sur la Plaine"… et le candidat espère bien surfer sur la thématique, avec cette promesse : "valoriser le cadre de la vie".

"Sébastien Meurant a livré la ville aux promoteurs"

"Le maire a détruit notre cadre de vie", explique Eric Dubertrand à l’occasion d’un point presse. "Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) n’est pas transparent et ne dit pas son objectif". Selon le socialiste, le maire sortant souhaite tout simplement faire passer la ville de 15.000 à 20.000 habitants. 350 logements sont en cours de réalisation sur la commune et un projet Bouygues de 600 logements serait à l’étude. "Sébastien Meurant avance masqué, dénonce Eric Dubertrand, sans avoir prévu les équipements qui vont avec l’arrivée de nouveaux habitants comme des places dans les crèches, les écoles ou des parkings". Pour Monique Baquin, une des colistières du candidat, "Sébastien Meurant a livré la ville aux promoteurs en visant simplement les recettes fiscales".

"Une école plutôt qu’un gymnase"

Dans le programme municipal présenté par Eric Dubertrand cette semaine, le socialiste annonce vouloir réviser le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de 2011 pour un cadre de vie "plus équilibré entre la nature et le bâti". A la place du projet Bouygues sur la Plaine, le candidat propose plutôt un parc de promenade. Idem pour le projet de gymnase avancé par le maire sortant, le socialiste voudrait reconstruire l’école Marie Curie, "l’école la plus dégradée de la ville". Seul point de convergence avec le maire UMP, la nécessité de créer des places de parkings supplémentaires. "Mais à la différence de Sébastien Meurant, nous ne souhaitons pas la création d’un seul parking souterrain mais de plusieurs parkings souterrains. En plus du centre-ville, il en faut  également un à la gare" précise le candidat socialiste.

"Renégocier les partenariats public privé"

Côté budget, Eric Dubertrand affirme présenter un projet "réaliste et efficace". "Il n’y aura évidemment pas d’augmentation d’impôts" promet le socialiste, qui compte dégager des marges de manoeuvres financières en renégociant les contrats de Partenariat Public Privé (PPP) et en "optimisant les contributions de la Région, du Conseil général ou de l’Etat sur les projets". Enfin, la jeunesse et les seniors sont également deux thématiques que souhaite mettre en avant Eric Dubertrand dans son programme, avec la création d’une crèche et d’une "résidence-service" (voir vidéo).

http://www.dailymotion.com/embed/video/x1g9393