Une opération de contrôle routier s’est déroulée ce vendredi dans la zone hôtelière bordant l’aéroport de Roissy dans le cadre du comités opérationnels départementaux anti-fraude (CODAF), sur réquisition du parquet. Elle visait en particuliers les transports privés de personnes.

De gros moyens avaient été déployés. Ainsi, des effectifs des gendarmeries de Pontoise, Louvres et Roissy étaient présents, ainsi que trois militaires du CELTIF, deux inspecteurs de l’URSSAF deux agents de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) et deux agents de la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL).

En tout, les 45 véhicules contrôlés, dont 34 véhicules de transport privé (VTC). L’opération a permis de mettre à jour la présence de deux travailleurs dissimulés. La DREAL a relevé un défaut d’inscription au registre des marchandises, un défaut au registre des transports, un vérification de salariat déguisé. La DDPP a pour sa part constaté quinze défauts de remise de note (absence information au consommateur).

De leur côté, les unités motocyclistes de la gendarmerie ont rapporté deux défauts de contrôle technique sur véhicule de transport de moins de neuf personnes, un défaut de plaque, deux défauts de contrôle technique, un défaut de certificat d’immatriculation, une non présentation de permis, deux défaut de « A » et une non apposition assurance valide.