Accusé par son adversaire UMP, Olivier Régis, de s’être octroyé un logement social neuf,
le maire sortant communiste de Bezons, Dominique Lesparre, annonce avoir décidé d’attaquer le candidat en diffamation

 Pour Dominique Lesparre, « trop c’est trop ! ». Le maire sortant communiste qui juge que le candidat UMP est allé trop loin après ses accusations autour du logement social qu’il occupe [voir article], a décidé de « poursuivre Olivier Régis pour diffamation » annonce-t-il dans un communiqué de presse. « A quelques jours du scrutin, d’une campagne honteuse, l’UMP est passée à une campagne odieuse », lance Dominique Lesparre. Le maire sortant dit regretter que cette campagne ne se soit cantonnée à la confrontation des projets « J’aurais souhaité que cette campagne électorale mette au jour le projet de la droite qu’incarne ce Monsieur contre celui que je porte avec mes colistiers », déplore-t-il.

 

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-language:EN-US;}