Le maire sortant socialiste de Cergy, Jean-Paul Jeandon, est en tête au soir du premier tour des élections municipales avec 43,25%. Son principal opposant, l’UDI Thierry Sibieude est juste derrière avec 41,97%. La candidate du Front de gauche Françoise Courtin obtient 7,62 % des voix.

Jean-Paul Jeandon échappe à la claque infligée au parti socialiste à l’échelle nationale. Le maire sortant PS de Cergy est en tête au soir du premier tour des élections municipales, avec 43,25% (5 814 voix) des suffrages exprimés. A 21 heures, lorsque le taux de participation est tombé, l’heure n’était pourtant pas à la fête : seul 44,37% des électeurs se sont déplacés dans l’isoloir. « Dans un contexte national, extrêmement défavorable, Cergy rassemblée arrive en tête, s’est réjoui Jean-Paul Jeandon. Nous avons une réserve de voix importante, et un accord pour un grand rassemblement au second tour. Nous allons nous rassembler pour gagner. »

Reaction Jeandon par vonews95

Ce rassemblement devrait s’effectuer avec la liste du Front de Gauche de Françoise Courtin. L’adjointe au maire sortant a atteint son objectif, avec 7,62% des voix et ne cachait pas sa satisfaction : « Nous allons prendre une bonne nuit de repos, et dès demain nous nous attèlerons aux discussions. »

De son côté, le principal opposant Thierry Sibieude restait optimiste, malgré sa deuxième position, derrière Jean-Paul Jeandon, avec 41,97% des voix (5 643 voix). Si Le candidat UDI, soutenu par l’UMP, ne compte que 172 votes de moins que le maire sortant, sa réserve de voix semble bien moins importante que celle de son adversaire. Il préférait noter le fort taux d’abstention à Cergy, et compte bien redoubler d’efforts durant l’entre-deux tours pour faire la différence sur la ligne d’arrivée. « Nous avons progressé de huit points par rapport à 2008, tandis que le Parti socialiste a perdu 25 points entre les élections présidentielles et aujourd’hui. C’est le moment du changement à Cergy. »

Reaction Thierry Sibieude par vonews95

De leurs côtés, les trois autres candidats de gauche se sont partagés les restes. Eric Cassan, pour Lutte Ouvrière, est crédité de 2,10% (283 voix) des suffrages. Martine Quenton, pour le Parti ouvrier indépendant, récolte 1,32% (177 voix). Enfin, la liste sans étiquette de Laurent Carius atteint 3,74% (503 voix)des suffrages exprimés.