Au lendemain du 1er tour des élections municipales, Axel Poniatowski, patron de l’UMP 95 ne cache pas son enthousiasme après la victoire de nombreux candidats de droite dès le premier tour. Il espère désormais un « grand chelem » des listes en lice au second tour.

Parmi les motifs de réjouissance pour le maire de l’Isle-Adam, lui même réélu sans difficulté, les 78% obtenus par Yannick Boedec à Cormeilles-en-Parisis, la réélection de Hugues Portelli avec 65% des voix à Ermont ou encore celle de Jérôme Chartier avec un score de 79% à Domont. « L’élection de Philippe Rouleau à Herblay au 1er tour dans le cadre d’une succession difficile est également un message très fort envoyé par les électeurs », juge en outre le chef de file de l’UMP 95.

De bonne augure, alors que de nombreux candidats UMP sont en ballottage favorable avant le second tour. « Le 2ème tour s’annonce comme très prometteur », se réjouit Axel Poniatowski. « L’UMP est en effet arrivée largement en tête dans un très grand nombre de villes que nous devrions remporter le 30 mars. Grâce à la très forte poussée du 1er tour et les nombreuses réserves de voix chez les abstentionnistes, l’UMP est ainsi en passe de remporter des villes comme Auvers-sur-Oise, Beauchamp, Eaubonne, Eragny-sur-Oise, Franconville, Garges-les-Gonesse, Goussainville, Jouy-le-Moutier, Luzarches, Montmagny, Méry-sur-Oise ou encore Taverny », ajoute-t-il. Mais, incontestablement, tous les regards seront fixés sur Argenteuil et Cergy, deux communes dans lesquelles Georges Mothron et Thierry Sibieude espèrent l’emporter dimanche prochain.

« Le 30 mars, il est donc primordial que tous les électeurs du département qui souhaitent voir leur ville gérée par des équipes pragmatiques, responsables et capables de préparer l’avenir, se mobilisent pour amplifier le fantastique mouvement qui s’est amorcé au 1er tour », conclut le président de l’UMP 95 qui espère célèbrer « une victoire historique, faisant du département du Val d’Oise l’exemple absolu de la conquête et reconquête des territoires ».