A l’issue du premier tour, qui a vu la gauche en difficulté dans le département, le parti radical de gauche du Val d’Oise appelle au rassemblement des forces de gauche pour le second tour.
 
Evoquant un premier tour « marqué par une forte poussée de la droite et de l’extrême-droite dans le Val d’Oise », les radicaux attribuent les difficultés de la gauche à « un vote de colère contre le gouvernement sans rapport avec les enjeux locaux ». Pour Pascal-Eric lalmy, chef de file du PRG 95, « les forces de gauche et de progrès sont les seuls, comme l’ont démontré les nombreux maires de gauche durant le mandat 2008-2014, qui peuvent répondre concrètement aux inquiétudes de nos concitoyens ». Les radicaux  appellent désormais « sans réserve au rassemblement de toutes les forces de gauche, écologistes et de progrès dans les communes du département pour battre la droite et l’extrême-droite dimanche prochain ».