Le patron du PS Val d’Oise, candidat sur la liste Boscavert à Taverny, a déposé plainte pour "diffamation et incitation à la haine raciale" contre Florence Portelli. "L’affolement du perdant" selon la candidate UMP sur la ville.

 Le premier secrétaire fédéral du Parti socialiste du Val d’Oise, Rachid Temal, a porté plainte ce jeudi contre la candidate UMP Florence Portelli pour "diffamation" et "d’incitation à la haine raciale". En cause, un tract qui accuse Rachid Temal de faire "prospérer l’extrême droite" et de "favoriser le communautarisme". Le socialiste dénonce une campagne "outrancière" à Taverny. Mais en plus du tract, Rachid Temal rapporte des propos qu’aurait tenu la candidate à Franconville pendant une réunion publique aux côtés du maire Francis Delattre. Selon le socialiste, Florence Portelli aurait parlé de "l’inén-arabe Rachid Temal" (au lieu de l’inénarrable). Une "bonne blague insupportable" pour Rachid Temal qui a été alerté par des Tabernaciens "choqués par de tels propos". A la tribune, Francis Delattre aurait également fait référence au patronyme "difficilement prononçable" du candidat PS de Taverny. Rachid Temal se dit "choqué par de tels agissements". "L’importation de telles méthodes initiées dans d’autres villes et consistant à opposer les uns aux autres, n’ont pas leur place à Taverny. Nous devons les condamner" écrit, dans un communiqué, le premier des socialistes du Val d’Oise.

"Moi raciste ? c’est à hurler de rire !" s’exclame Florence Portelli. Si la candidate UMP reconnaît bien avoir prononcé l’adjectif "inénarrable" lors de la réunion publique de Franconville, elle nie avoir fait un "mauvais jeu de mot". "Peut-être que certaines personnes ont mal entendu, mais il y avait 400 témoins dans la salle". Florence Portelli compte d’ailleurs porter plainte pour "dénonciations calomnieuses". Quant aux accusations sur son tract, la candidate ne voit pas où est le problème : "on a quand même le droit de dire que le Front national fait le jeu du Parti socialiste non ?".  Et de contre-attaquer : "sur les tracts de monsieur Temal, on dit que je vais supprimer la piscine, le portage à domicile pour les personnes âgées et le 13ème mois pour le personnel… Tout cela est faux et cela ne pose aucun problème ?". "Tout cela ressemble à l’affolement du perdant, vivement dimanche".