Elle n’était pas favorite. Elle a pris l’avantage psychologique au premier tour avant de confirmer dimanche soir : Isabelle Mézières, soutenue par l’UMP, l’emporte sur le socialiste Jean-Pierre Béquet par 53,63% des voix contre 46,36%.

http://www.dailymotion.com/embed/video/x1krpw3