Un potentiel scénique impressionnant, avec un jeu de guitare reconnaissable entre milles (Didier), des lignes de basse qui remplissent parfaitement l’espace sonore (Alice), un groove et une frappe musclée (Carlos), le tout porté par la voix puissante, l’interprétation, le feeling et la polyvalence de la chanteuse Sarah Lugan !
Cette qualité, ils la portent dans une setlist variée qui comporte des titres de AC/DC, Aerosmith, Deep Purple, Lenny Kravitz,Limp Bizkit, Slash, Toto ou encore U2 et bien d’autres !
A côtés de ces reprises à la sauce Dzeta, ils présentent également quelques compositions très rock ! Et comme ils le disent, si c’est trop fort c’est que vous êtes trop vieux !

En première partie, THE TRAPS §§ Vous pensiez que le rock féminin était mort ? The Traps est là pour vous prouver le contraire ! Ce girls-band fondé en Août 2010 se produit rapidement en concert sur les scènes locales avec de nombreux classiques du hard rock en poche. Rien ne leur fait peur : les 4 filles revisitent les Guns N’Roses et les Runaways en passant par les Blacks Sabbath, et déjà, elles séduisent par leur aisance scénique et par le parfum brut qui s’en dégage.
Leur performance énergique ne passe pas inaperçue aux yeux du public conquis. Et elles ne vont pas s’arrêter en si bon chemin ! Leurs concerts sont l’occasion de prouver à ceux qui en doutent encore qu’un groupe féminin peut incarner l’esprit rock.